Je ne sais plus si j'avais parlé de ce livre, mais c'est, à mon sens, un chef d'oeuvre.
Il raconte comment un homme ordinaire, voire médiocre, est devenu Commandant du camp de concentration d'Aushwitz.
Un livre d'une grande rigueur, d'une précision chirurgicale, qui démonte le mécanisme horrible par lequel, par respect des ordres, par la propagande, des enfants devenus des hommes sont devenus l'instrument de l'extermination de masse dans les camps de concentration. Un livre grave donc, mais tellement bien écrit.

lamortestmonmétierlamortestmonmétier2